Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / La Transbruyèroise édition 2016

La Transbruyèroise édition 2016

On a l’habitude de dire : «une fois n’est pas coutume» je dirais même plus «deux fois non plus». En effet, on peut parcourir un sentier, une ancienne voie, et, à chaque passage, faire un voyage différent. Pour l’édition 2015, nous avions fait cette balade sous une douche mémorable, un peu à l’égal du temps qui avait prévalu lors de la retraite de Grouchy au lendemain de la bataille de Waterloo. Ne vous méprenez pas sur le réalisme prévu par le Syndicat d’Initiative, car, c’est le hasard seul qui en est le responsable. Ceux qui ont eu le courage de faire le parcours en 2015, ont simplement bénéficié de l’ambiance, du climat, de la difficulté du parcours. Il fallait quand même un sacré courage pour le faire et nous ne devions pas nous enfuir devant un ennemi, même virtuel. Il était donc normal que nous puissions offrir une autre version de cette balade à nos fidèles cyclistes petits et grands. Cette année la journée s’est déroulée sous une température douce et ensoleillée, au milieu d’une végétation encore magnifique, et qui  n’avait pas encore subi les fortes chaleurs d’un été caniculaire. Cette balade est principalement dédiée aux voies anciennes et aux vallons oubliés. En effet, nous n’avons parcouru aucun chemin de remembrement mais uniquement de de vieux chemins datant le plus souvent de la création de nos villages. Nous avons traversé la plupart des voies qui reliaient les fermes du Moyen Âge. Nous avons parcouru la plus ancienne voie créée sous l’époque Gallo-Romaine, la vieille chaussée avec ses points particuliers encore existants, son vieux puits, point d’arrêt pour les voyageurs et les bœufs ou les chevaux.  Les réaménagements des bas-côtés n’ont pas détruit les traces des anciens contreforts et les filets d’eau de cette antique chaussée. Après avoir dépassé l’entrée du Domaine de la Falize, nous nous sommes enfoncés dans le vallon sombre qui descend jusqu’à la traversée du Houyoux et continue vers Saint Servais.

Toutes ces voies servaient à drainer les populations paysannes qui  se rendaient aux marchés. Bien sûr, les voies n’étaient pas aussi sécurisées que maintenant et souvent des regroupements se faisaient pour être plus forts et surtout, pour se défendre contre les loups encore présents dans les bois à cette époque.
La grande majorité des participants sont venus nous faire part de leur plaisir d’avoir fait cette balade et surtout de découvrir ces lieux souvent inconnus. C’est notre meilleure récompense d’avoir aidé à cette belle journée de découvertes.

Nous vous donnons donc rendez-vous pour la transbruyèroise édition 2017 sur de nouveaux parcours qui, nous l’espérons, vous feront découvrir de nouveaux coins peu connus ou ignorés des Bruyèrois.

Roland  Lecocq

Le circuit a été établi et présenté par le Syndicat d’Initiative en partenariat avec le Service Jeunesse et Intergénérationnel de l’Administration communale La Bruyère.

Avec le soutien : de la Police et de la MJ Rhisnes du CRLB Asbl.

Remerciement : à Mme Eliane Rondia photographe et à Mr Nicolas de Thomaz bénévole ainsi qu’aux  signaleurs qui sont restés courageusement debout durant deux heures.

Renseignements : Service Jeunesse et Intergénérationnel de l’Administration communale La Bruyère.

Tél : 081/559218 mail : amV1bmVzc2VAbGFicnV5ZXJlLmJl

 

P1180955

P1180979

IMG 1331

IMG 1355

IMG 1327

IMG 1322

IMG 1302

IMG 1314

IMG 1293

IMG 1286