Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Economie / Emploi / Emploi à l'Administration / Conseiller en environnement et en énergie.
Actions sur le document

Conseiller en environnement et en énergie.

Le Collège communal de La Bruyère envisage de recruter un employé d’administration à mi-temps et pour une durée indéterminée afin d’assurer la fonction de conseiller en environnement et en énergie.

Une réserve de recrutement d’une durée de deux ans sera également constituée.

Fonction

En tant, que conseiller en environnement vous êtes une personne de contact et d'information pour la population sur toutes les questions relatives à la protection de l'environnement au sens large. Le conseiller assume un rôle d’impulsion dans la commune, son rôle et ses champs d’actions sont les suivants :

  • coordonner les diverses planifications environnementales mises en place au sein de la commune, en ce compris l’agenda 21 local (démarche dynamisant le développement durable incluant les trois piliers économique, social et environnemental), le suivi de la mise en œuvre du PCDR, le suivi des Contrats de rivière Meuse Amont et Meuse Aval, la mise en œuvre du PCDN, la mise en œuvre d’une politique de gestion des déchets;
  • gérer les dossiers environnementaux en cours dans la commune et constituer un relais dans leur gestion transversale ;
  • créer un dialogue avec la population en vue d’assurer la promotion et la mise en œuvre de toute mesure favorable à l’environnement ;
  • rencontrer l’ensemble des acteurs du territoire de la commune afin de :
    • analyser les problèmes liés à la gestion environnementale ;
    • étudier les possibilités d’aménagement écologique ;
    • assister les acteurs dans leurs démarches administratives liées notamment à l’obtention des permis d’environnement, d’urbanisme, …
    • développer une politique d’entretien et de lutte contre les dépôts clandestins, …
    • représenter la commune lors de réunions diverses : comités de quartiers, comités de suivi, etc. Le cas échéant, jouer un rôle de médiateur ;
  • favoriser la prise en compte de critères environnementaux lors de l’élaboration des cahiers des charges initiés par la commune ;
  • conseiller les divers organes communaux (Conseil communal, Collège communal, Directeur général), les services communaux ainsi que la population de l’entité ;
  • S’assurer de la prise en compte des critères environnementaux dans le fonctionnement de l’administration.

En tant, que conseiller en énergie vous êtes principalement chargé d'assurer l'optimalisation énergétique des bâtiments communaux et assurez également un rôle de conseil auprès de la population, c’est-à-dire :

  • Améliorer la consommation d'énergie dans les bâtiments de la Commune :
    • assurer le suivi du cadastre énergétique des bâtiments communaux, par l'encodage de la comptabilité énergétique des bâtiments communaux ;
    • définir annuellement les axes d'amélioration, en chiffrer les conditions économiques de réalisation et lister les investissements prioritaires;
    • veiller au respect des exigences en matière de PEB (Performance Energétique des Bâtiments), dans les demandes de permis d'urbanisme et de permis d'urbanisation, sur base des réglementations en vigueur;
    • former et sensibiliser le personnel communal à la maîtrise des consommations énergétiques;
    • afficher l'évolution de la consommation normalisée des bâtiments communaux ouverts au public;
    • présenter tous les 6 mois un rapport d'avancement de la mission, en fonction des objectifs assignés par l'autorité communale ;
    • instruire, analyser et superviser les dossiers techniques (analyser des audits énergétiques ; gestion et suivi des dossiers à subsides, …) ;
  • Sensibiliser régulièrement les citoyens à l'Utilisation Rationnelle de l'Energie (URE) :
    • assurer un rôle de « guichet d'information » de première ligne envers les habitants de la commune ;
    • organiser occasionnellement des soirées ou journées d'information et de sensibilisation (conseils en matière d'économie d'énergie, primes disponibles, réglementation à respecter,...);
    • diffuser régulièrement une information relative aux primes et économies d'énergie.
  • Faire respecter les normes d'urbanisme, en matière énergétique :
    • développer l'information des habitants lors de la demande de permis d'urbanisme et vérifier systématiquement l'application de la norme relative à l'isolation des bâtiments, ainsi que les normes de ventilation et veiller à les faire respecter.

Profil

  • Intérêt pour la problématique environnementale ; connaissances spécifiques attendues :
    • connaissance des principales institutions wallonnes et du fonctionnement des autorités locales ;
    • notions dans les principales législations urbanistiques et environnementales en vigueur en Wallonie : CoDT, PEB, Code de l’environnement, décret relatif à la gestion des sols, décret relatif aux déchets, égouttage … ;
    • des notions de base en matière de marchés publics constituent un plus ;
  • Qualité attendues :
    • excellent communicateur, autant par écrit qu'oralement - capacité de vulgarisation pédagogique - esprit de synthèse - excellente orthographe ;
    • sens de l'organisation et de la conduite de réunions (rigueur, ordre et méthode, respect des délais, choix des priorités ...) ;
    • sens de la coordination
    • faire preuve d’esprit d’initiative et d’autonomie ;
    • capacités créatives ; réactivité face à des problèmes urgents ; adaptabilité par rapport aux nouveaux enjeux et aux nouvelles contraintes ;
    • Capacité à gérer des dossiers administratifs ;
    • polyvalence ;
    • capacité de négociation ; esprit de persuasion ;
    • sens de l’accueil (bonne présentation, politesse, etc.), de l’écoute ;
    • capacité à travailler de manière autonome comme en équipe;
    • capacité d’auto-formation et être disposé(e) à suivre les formations nécessaires ;
  • Maîtrise les logiciels informatiques de base (Word, Excel, programme spécifique Énergie, …) ;

Compétences requises

  • Compétences conceptuelles :
    • Percevoir des liens entre des données traitées. Distinguer l'information pertinente de celle non-pertinente. Quantifier, comparer et évaluer des alternatives.
    • Récolter les informations pertinentes dans la documentation disponible. Traiter une quantité d’informations selon les procédures décrites. Présenter l’information simple de façon attrayante.
  • Efficacité :
    • Utiliser et optimiser les moyens adéquats et nécessaires à son activité en toute autonomie. Effectuer les tâches simples ou répétitives avec méthode et rigueur.
    • Dresser une liste des tâches à effectuer en fonction des priorités. Effectuer les tâches en respectant le planning établi. Effectuer des tâches variées de manière logique.
    • Conserver son calme dans des situations stressantes. Contrôler ses émotions en cas de contretemps. Etre ouvert(e) aux remarques constructives des autres sur son travail.
  • Civilité :
    • Appliquer les processus pour traiter des plaintes d’employés/citoyens. S’assurer que les employés/citoyens disposent d’informations transparentes. Répondre de façon correcte aux employés/citoyens de manière à ce que ceux-ci lui fassent confiance.
    • Aller à la rencontre des autres sans préjugés. Appliquer correctement les règles et procédures en vigueur dans l'organisation, même si il/elle n’est pas complètement d’accord avec celles-ci.
  • Déontologie :
    • Traiter des données très sensibles et critiques qui peuvent nuire en cas de divulgation. Etre consistant dans ses principes, ses valeurs et son comportement. Agir conformément à ses propres principes et les aligner à ceux de l’administration.
  • Initiative :
    • Agir, dans les limites de ses prérogatives, à l’amélioration de l’accomplissement de sa fonction. Faire face à une situation imprévue.
    • Mettre tout en œuvre pour mener ses tâches à bien. Vérifier si son travail correspond aux normes de qualité établies. Persévérer, malgré les obstacles.
  • Investissement professionnel :
    • Suivre les formations qui sont proposées. Montrer un intérêt à apprendre. Remettre en question sa manière d'aborder les choses.
  • Communication :
    • Exprimer clairement ce qu’il/elle veut dire. Écrire clairement et lisiblement. Présenter les données nécessaires selon les règles et les procédures prévues.
  • Collaboration :
    • Montrer comment certaines tâches doivent être faites. Informer ses collègues sur l'exécution d'une tâche déterminée. Expliquer à ses collègues comment effectuer une tâche.
    • Transmettre ses idées et ses opinions à ses collègues. Faire le nécessaire pour favoriser la communication dans l'équipe. Détecter les divergences d'opinion avec ses collègues.

Conditions d’accès

  • Vous détenez SOIT :
    • un diplôme de niveau A et pouvez prouver la réussite d’une formation d’éco-conseiller ou équivalente (Cette formation complémentaire doit comporter au minimum 300 heures dans le domaine de l'environnement avec un contenu pluridisciplinaire portant sur les sciences et techniques relatives à l'environnement et une initiation d'un minimum de 30 heures aux méthodes et techniques de communication et de concertation sociale) ;
    • un diplôme de niveau B avec une expérience utile en environnement de 5 ans minimum et pouvez prouver la réussite d’une formation d’éco-conseiller ou équivalente ;
  • Avoir une connaissance de la langue française jugée suffisante au regard de la fonction à exercer ;
  • Jouir des droits civils et politiques ;
  • Etre d’une conduite répondant aux exigences de la fonction ;
  • Etre titulaire d’un permis de conduire B ;
  • Etre en possession d’un passeport APE au plus tard le jour ouvrable précédant la date d’entrée en service est un atout ;
  • Satisfaire à un examen organisé selon les modalités définies ci-après :
    1. épreuve écrite - synthèse d’un texte sur le métier
      L’épreuve sera cotée sur 3 parties:
      - Synthèse (65 points)
      - Commentaire sur le sujet (20 points)
      - Orthographe (15 points)
    2. épreuve orale - présentation d'un sujet au choix du (de la) candidat(e) parmi 3 propositions : commentaire et discussion permettant notamment de déceler le degré d'aptitude du (de la) candidat(e), son sens pratique, sa maturité et sa sociabilité.

Ces épreuves sont éliminatoires.

Le candidat devra obtenir au minimum 60 % des points à chacune des deux épreuves.

Il ne sera pas donné suite aux candidatures qui ne répondent pas à ces conditions.

Conditions de travail - rémunération

Contrat de travail à mi-temps à durée indéterminée.
Grade suivant le diplôme.

Possibilité de reprise d'ancienneté barémique de 6 années maximum dans le secteur privé et de toutes les années effectuées dans le secteur public.

Des   renseignements   complémentaires   peuvent   être   obtenus   sur   le   site   internet   de  la Commune de  La Bruyère  ou  auprès  du service  du  personnel  de  la  Commune  (auprès  de Madame Anne NICOLAS, tél : 081/559.225 ; mail: YW5uZS5uaWNvbGFzQGxhYnJ1eWVyZS5iZQ==)

Dépôt des candidatures

Les candidatures, accompagnées d’un CV détaillé, d'une lettre de motivation manuscrite et des pièces justificatives (copie diplôme, justification expérience et attestation diverses) doivent parvenir à l’administration communale de La Bruyère, service du personnel, Place communale, 6 à 5080 La Bruyère ou par mail à l’adresse ZW1wbG9pQGxhYnJ1eWVyZS5iZQ==">ZW1wbG9pQGxhYnJ1eWVyZS5iZQ== pour le 15 mars 2018.

Si le nombre de candidatures reçues le justifie, une première sélection sur base du dossier de candidatures  sera opérée.