Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Logement / L’ancrage communal
Actions sur le document

L’ancrage communal

L’article 187 du Code wallon du Logement dispose que les pouvoirs locaux, c’est-à-dire les communes, les CPAS et les provinces, fixent les objectifs et les principes des actions à mener en vue de mettre en œuvre le droit à un logement décent, dans les six mois suivant le renouvellement de leur conseil respectif.

 

Les pouvoirs locaux prennent toutes les mesures tendant à diversifier les types de logements disponibles sur leur territoire, à permettre la réalisation de logements sociaux assimilés, d’insertion, de transit et moyens ainsi qu’à lutter contre l’inoccupation et l’insalubrité des logements.

 

Chaque commune est tenue d’établir un programme bisannuel d’actions en matière de logement. Dès l’approbation de ces programmes par le gouvernement, la Division du Logement de la Région wallonne en assure le suivi et l’évaluation.

 

 

Problématiques du logement sur le territoire de La Bruyère.

 

La commune de La Bruyère est en pleine phase de développement.

 

Sa démographie et son habitat n’échappent pas à la règle. Ce développement va de pair avec deux problématiques que les statistiques tentent à confirmer et qui influencent directement la question du logement : d’une part, une partie important de la population est vieillissante et d’autre part, la tranche des 20-40 ans est en déficit dans la pyramide des âges.

 

Si l’évolution des prix du marché immobilier explique en grande partie cette deuxième problématique, le vieillissement de la population entraînera quant à lui une augmentation certaine de la demande de services pour éviter un exode massif des populations âgées.

 

 

Axes d’actions privilégiés à La Bruyère :

Le conseil communal de La Bruyère a adopté en début de mandature son plan de politique communal en y intégrant les items suivants :

- Permettre aux personnes âgées de bien vieillir à La Bruyère via la mise à disposition de logements et de services adaptés.
- Mener une politique du logement qui favorise l’implantation durable des jeunes de l’entité et qui évite la délocalisation des aînés.

 

 

Programme 2007-2008 approuvé par le Conseil communal.

 

Ordre de priorité 1 – création d’un logement de transit (dit « d’urgence ») dans le bâtiment occupé anciennement par le CPAS, rue Namur Perwez, 45 à 5080 La Bruyère/Villers-lez-Heest – Opérateur : CPAS de La Bruyère – Estimation du coût : 50.000 €

 

Ordre de priorité 2 – création d’un logement de transit dans la maison occupée précédemment par l’intercommunale AIENPN, rue de Vedrin, 70 à 5080 La Bruyère/Emines – Opérateur : Commune de La Bruyère – Estimation du coût des aménagements : 165.243 € ttc.

 

Ordre de priorité n° 3 – équipement d’un terrain à lotir pour la création de logements (6) destinés à la vente, rue de Vedrin à 5080 La Bruyère/Emines – Opérateur : Commune de La Bruyère – Estimation du coût d’équipement : 80.840 € ttc.

 

 

 

Programme 2009-2010 approuvé par le Conseil communal.

 

Ordre de priorité 1 – construction de logements (6) destinés à la vente dans un lotissement communal situé rue de Vedrin à 5080 La Bruyère/Emines – Opérateur : la société de logements de service public « La Joie du Foyer » de Saint-Servais – Estimation : 1.050.000 € ttc.

 

Ordre de priorité 2 – équipement d’un terrain à lotir pour la création de logements (4) destinés à la vente, rue Namur-Perwez à 5080 La Bruyère/Villers-lez-Heest – Opérateur : Commune de La Bruyère – Estimation du coût d’équipement : 105.550 € ttc.

 

Documents téléchargeables :